Quel maquillage pour aller en cours ?



Vers quels produits se tourner quand on est jeunes ? Quelle gestuelle adopter quand on est novices ? Aujourd’hui on vous aide à réaliser un make-up léger qui fera ressortir votre beauté naturelle en un coup de pinceau !

Prendre soin de sa peau


Avant toute chose, votre maquillage doit être appliquée sur une peau propre et hydratée.

Commencez donc par nettoyer soigneusement votre visage sous la douche avec un gel moussant nettoyant par exemple, très agréable pour les peaux grasses, ou encore avec un coton imbibé d’eau micellaire pour les plus paresseuses.

Vaporisez ensuite une pschitt d’eau thermale qui apaisera vos éventuelles rougeurs et vous débarrassera des résidus de calcaire de l’eau tout en réveillant votre teint en douceur.

Passez ensuite par la case hydratation de votre visage avec une crème adaptée à votre type de peau.

Les peaux jeunes souffrant d’imperfections et d’excès de sébum se tourneront vers des fluides hydratants qui réguleront cet excès et resserreront les pores de la peau pour un effet « peau nette ».

Les peaux plus sèches iront elles vers des textures plus riches afin de leur apporter une hydratation en continu tout au long de la journée et soigner les zones de sécheresse du visage.

Les peaux mixtes peuvent hydrater leur peau avec une crème légère qui hydratera les zones sèches tout en contrôlant l’excès de sébum de la zone T (front-nez-menton).

Corriger le teint


Que ce soit au lycée ou à la fac, vous n’avez pas des heures pour vous préparer le matin alors le mieux reste encore de miser sur un maquillage léger et naturel qui mettra votre beauté en valeur sans masquer vos traits.

Commencez par appliquer sur les zones à camoufler tel que les rougeurs, les petites imperfections, les cernes etc… Un  correcteur de teint une demi-teinte en dessous de la couleur de votre carnation.

Pour ce faire,  appliquez le correcteur localement à l’aide d’un pinceau très fin ou directement avec vos doigts pour plus de précision.

L’Instant Concealer de CLARINS permettra à votre peau de retrouver sa couleur naturelle grâce à sa forte concentration en pigments jaunes (qui neutralisent le rouge).

Unifier le teint




Pour unifier ensuite votre teint tout en restant naturelle, vous pouvez utiliser une BB ou une CC crème qui en plus d’hydrater votre peau, masqueront les petits défauts, flouteront vos pores et apporteront de la luminosité à votre teint.

Elles sont déclinées pour la plupart en 3 teintes : claires, médium, foncée.

La texture se fondra totalement avec votre visage pour un effet « peau nue ».

The Beautyst vous conseille la Giorgio Armani Luminessence CC Crème qui corrigera votre teint tout en lui apportant lumière et éclat en un seul geste.

Si la BB ou la CC crème ne suffisent pas à camoufler vos imperfections, utilisez un fond de teint qui sera un peu plus couvrant.

Privilégiez les textures fluides, plus légères et discrètes que les textures crémeuses.

Pour bien choisir votre fond de teint c’est par ici.

Pour l’application, munissez-vous d’un pinceau à fond de teint pour un fini plus naturel ou bien allez-y directement avec vos doigts afin de mieux travailler la matière et moduler la texture selon vos envies.

On matifie



Une fois votre fond de teint ou votre BB crème appliquée, attaquons-nous maintenant à la phase « poudre ».

La poudre va permettre de faire tenir votre maquillage et de la matifier durablement. Cette étape est donc indispensable.

Choisissez une poudre matifiante identique à la couleur de votre peau (référez-vous à notre vidéo plus haut sur « comment choisir son fond de teint).

Vous pouvez également opter pour une poudre blanche si vous souhaitez obtenir un fini très naturel et invisible sur la peau.

Créer du relief avec le blush


Le souci que peut donner le fond de teint est qu’il a tendance à figer vos traits car votre teint est très unifié. Pour remédier à cela, vous devez utiliser un blush.

Le blush est votre allié bonne mine et va vous permettre d’obtenir un teint naturel en réveillant les reliefs de votre visage et en y apportant de la fraicheur.

Attention cependant à bien l’utiliser. Pour débuter la méthode la moins dangereuse reste celle ou vous souriez face à votre miroir et ou vous venez passer votre pinceau (après avoir ôter l’excédant de matière) sur le bombé de vos pommettes en remontant vers vos tempes. La plus grande partie de la matière doit quand même se trouver sur vos joues et le reste doit juste être estompé.

Pour bien choisir votre teinte, tenez compte de la couleur de votre carnation.

Les blushs rosés iront aussi bien aux teints pâles qu’aux teints foncés car ils rehaussent la couleur naturelle que prennent les joues au grand air. Les peaux les plus blanches iront plutôt vers des rosés clairs comme le Rouge Cream Blush Rose Petal de NYX tandis que les peaux plus mates choisiront un rose plus soutenu tel que le Pure Color en teinte Electric Pink d’ESTEE LAUDER.

Il en va de même pour le blush pêche qui va à peu près toutes les carnations, à conditions de choisir la nuance adaptée (de la même façon que pour le blush rose).

Mate ou irisé ? A vous de choisir selon votre humeur ! Le irisé donne un résultat très lumineux et glamour sur un visage hâlé ou bronzé !

Concernant la texture, tout est question de goût. Si vous débutez cependant, privilégiez un blush poudre, plus facile à appliquer que le blush liquide qui demande un certain doigté.

Un regard lumineux