Comment utiliser ses pinceaux de maquillage ? Nos astuces !


Les pinceaux, il en existe par millions, et chacun est différent : pinceau pour le fond de teint liquide, pour la poudre compacte, pour le blush, pour les lèvres, pour l’eye-liner, pour le creux de la paupière… Si vous êtes un peu perdues au milieu de tous ces pinceaux ou si vous souhaitez en savoir plus, cet article est fait pour vous ! 
Comment utiliser ses pinceaux de maquillage ? Suivez le guide !

Choisir ses pinceaux


Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut déjà savoir qu’il existe deux types de pinceaux différents selon leur type de poil. D’un coté il y a les pinceaux en poils naturels et de l’autre les pinceaux en poils synthétiques. Les deux types sont aussi biens et efficaces, seulement ils n’ont pas les mêmes utilités.

Pinceaux en poils naturels

Les pinceaux en poils naturels sont fabriqués à base de poils de chèvre, de poney, de sanglier, de martre ou de petit gris. Ces pinceaux captent mieux les particules des produits et sont donc recommandés pour l’application des textures poudreuses. Les plus communs sont ceux en poils de chèvre. Ces poils très doux sont parfaits pour les matières libres telles que les poudres pour le visage et les blushs. Plus rares, les pinceaux en poils de poneys, de sangliers ou de petit gris sont souvent utilisés pour les fards car ce sont des poils plus fins. Les pinceaux en poils naturels sont d’une très bonne qualité, cependant, ils nécessitent plus d’entretien que les pinceaux en poils synthétiques. Après lavage, ils sèchent généralement moins vite et sur la durée, ils perdent plus rapidement leurs poils et se déforment après un certain temps s’ils ne sont pas conservés dans un étui type « brush guard ».

Pinceaux en poils synthétiques

Les pinceaux en poils synthétiques sont souvent fabriqués à partir de nylon, une matière dérivée du plastique utilisée dans le textile, ou de taklon, une matière « vegan » écologique, non testée sur les animaux et reconnue pour ses propriétés non allergènes et sa douceur. Puisqu’ils n’absorbent presque pas l’humidité, ils sont particulièrement recommandés pour l’application des textures grasses, crémeuses ou liquides telles que le fond de teint, l’anticerne, le rouge à lèvres ou certains blushs. Ils résistent mieux au lavage et sont donc généralement plus robustes dans le temps que les pinceaux en poils naturels.

Utiliser ses pinceaux


Les pinceaux pour maquiller votre teint



Le fond de teint, l’anticerne et le correcteur
Les pinceaux pour le fond de teint permettent de mieux fondre le produit dans la peau et d’étirer la matière sur la totalité de votre visage de sorte à éviter les traces disgracieuses et les démarcations pour un rendu naturel. Il en existe plusieurs sortes :

– Les pinceaux à bout rond comme le Pinceau Teint Expert de Real Techniques : idéals pour les fonds de teint liquides ou crémeux, ils permettent de lisser la matière sur l’ensemble de votre visage pour une couvrance uniforme et naturelle.

– Les pinceaux à bout plat comme le F80 – Flat Kabuki de Sigma Beauty : idéals aussi pour les fonds de teint liquides ou crémeux, ils sont particulièrement utiles pour uniformiser les zones larges et plates de votre visage telles que votre front ou vos joues.

– Les pinceaux plats comme le F60 – Foundation de Sigma Beauty : utilisés avec les fonds de teint fluides ou compacts, ils offrent, grâce à leur souplesse, une forte couvrance, idéale pour les peaux à imperfections.

– Les pinceaux bisautés comme le Pinceau Fond de Teint de Real Techniques : grâce à leur forme « inclinée », ils permettent d’atteindre toutes les zones du visage, même les plus difficiles comme le contour de votre nez. Prélevez la matière avec le bout rond du pinceau puis étalez là à l’aide du plat du pinceau sur l’ensemble de votre visage.

– Les pinceaux en duo de fibres comme le 125 Stippling de Zoeva : ils permettent un rendu très naturel grâce à la combinaison des deux types de poils, et sont parfaits si vous souhaitez une couvrance très légère. Pour cela, prélevez le fond de teint à l’aide du bout du pinceau au niveau des poils naturels puis étalez le produit à l’aide de mouvements circulaires en utilisant les poils synthétiques.

Les pinceaux pour le fond de teint s’utilisent généralement en prélevant un peu de matière que vous pouvez déposer préalablement sur le dos de votre main. Travaillez ensuite votre teint du centre de votre visage vers l’extérieur.

Il existe aussi des pinceaux spécifiquement dédiés à travailler votre anticerne et votre correcteur. Ils ressemblent aux pinceaux pour le fond de teint plats ou à bout rond ou plat mais en plus petit. Cependant leur taille varie aussi d’un pinceau assez large comme le 144 Soft Concealer de Zoeva qui vous offre une forte couvrance sur de larges zones à un pinceau très petit comme F68 Pin-Point Concealer de Sigma Beauty  qui sera beaucoup plus précis et permettra d’atteindre des zones difficiles comme le contour du nez. Choisissez donc la taille de votre pinceau en fonction de la zone que vous souhaitez corriger.

Vous pouvez aussi utiliser une éponge pour le teint, comme le BeautyBlender, pour tous vos produits liquides ou crémeux. Ce type de produit permet de fondre facilement la matière à votre peau en l’étalant idéalement sur la totalité de la zone à couvrir et ainsi d’obtenir un rendu naturel. Il en existe différentes versions pour différentes utilités. Pour tout savoir sur le BeautyBlender lisez notre article sur le sujet ici !

Vous pouvez évidemment choisir de travailler votre teint à la main, en faisant bien attention à les laver avant d’utiliser vos produits pour prévenir l’invasion de bactéries !

La poudre, le blush et le contouring
Les pinceaux pour les textures poudreuses telles que la poudre libre ou compacte, le blush, le bronzer ou encore l’enlumineur, vont permettre d’étaler la matière sur votre visage de manière uniforme et sans excès, pour un rendu très naturel. Là encore, il existe différents types de pinceaux pour différents usages :

– Les pinceaux à poudre : ils sont utilisés avec les poudres libres ou compactes, pour matifier votre teint tout en balayant l’excédent de matière ce qui évite l’effet « masque ». Ils existent en plusieurs tailles, à choisir selon votre morphologie et votre utilisation. Par exemple, les gros pinceaux à poudre peuvent permettre de maquiller votre décolleté si vous le souhaitez et sont idéaux pour appliquer les bronzers. Si vous commencez, The Beautyst vous recommande le Pinceau Poudre de Real Techniques.

– Les pinceaux à blush : ils servent à l’application des blush en poudre qui structurent votre visage et lui apportent de la fraîcheur. Ils peuvent être ronds comme le Pinceau Blush de Real Techniques ou biseautés comme le 128 Cream Cheek de Zoeva. Les pinceaux biseautés apportent généralement plus de précision et sont souvent plus adaptés pour les textures crémeuses. Les pinceaux à blush peuvent aussi être utilisés pour mélanger des ombres de contouring sur l’ensemble des joues et de la mâchoire

– Les pinceaux Kabuki comme le 118 Flat Kabuki de Zoeva : ils permettent de retirer délicatement l’excédent des différentes poudres libres appliquées sur votre visage (blush, poudre, enlumineur) et de les fondre ensemble. Ils sont aussi très pratiques pour les retouches dans la journée puisqu’ils permettent de bien doser la quantité de poudre et de l’appliquer de manière uniforme sur le visage grâce à des mouvements circulaires. Leur taille mini est en plus idéale pour rentrer dans votre trousse !

– Les pinceaux éventail : ils permettent d’enlever les surplus de poudre, par exemple, si du fard à paupières se dépose sur vos joues au moment de son application. Ils peuvent aussi être utilisés pour appliquer de manière très légère des poudres très fines comme les bronzer, les enlumineurs ou les poudre minérales matifiantes.

– Les pinceaux pour l’enlumineur tel que le F35 – Tapered Highlighter de Sigma Beauty : ils sont spécifiquement dédiés à l’application de l’highlighter, pour apporter de la lumière à votre visage, particulièrement si vous pratiquez le contouring. Ils permettent de surligner vos pommettes, votre nez, le cœur de vos lèvres ou encore votre décolleté en y déposant un peu de matière.

Il existe encore d’autres types de pinceaux pour travailler la poudre, le blush, l’enlumineur ou le bronzer, et de nouveaux font leur apparition régulièrement, surtout dans le domaine du contouring. Pour bien comprendre leur utilité, référez-vous d’abord à la description du produit. Ensuite, sachez que vous êtes libres d’utiliser un pinceau de la manière qui vous convient, même si ce n’était pas forcément l’usage pour lequel il était destiné !

Les pinceaux pour maquiller vos yeux



Le maquillage des yeux est le maquillage le plus ludique puisque vous pouvez réaliser plein de makeup différents, mais c’est aussi un maquillage de précision. Il vous faut donc le matériel nécessaire pour réaliser toutes vos envies comme une pro. Parmi les multiples pinceaux pour les yeux qui existent, voici les indispensables pour un maquillage réussi :

– Les pinceaux plats et les pinceaux ombreurs comme le Pinceau Ombre Yeux de Real Techniques : ils permettent d’appliquer les fards à paupières poudres ou crèmes sur la totalité de votre paupière. Les pinceaux ombreurs vous apporteront un aspect plus voilé que les pinceaux plats puisqu’ils déposent de manière plus légère les pigments et fondent le fard avec ceux déjà appliqués.

– Les pinceaux biseautés tel que le Pinceau Sculpteur – Biseau 1 de By Terry : ils sont extrêmement fins et précis. De ce fait, ils sont recommandés pour déposer des fards au ras de vos cils inférieurs comme supérieurs. Ils peuvent aussi être utilisés pour créer la forme de v (« outer V ») sur le coin externe de votre œil.

– Les pinceaux crayons comme le 230 Pencil de Zoeva : ils sont utiles pour maquiller les zones creuses comme le coin interne de votre œil ou pour estomper des textures au ras de vos cils. Leur forme arrondie et pointue permet d’avoir des gestes précis dans de très petites zones

– Les pinceaux estompeurs comme le E35 – Tapered Blending de Sigma Beauty : ils servent à estomper votre maquillage c’est-à-dire à fondre les fards déposés sur votre paupières les uns aux autres pour un rendu plus léger et naturel. Passez-le sur l’ensemble de votre paupière et particulièrement sur les zones de démarcation des fards et dans votre creux de paupière où se termine généralement votre maquillage.

– Les pinceaux eye-liner tel que le Silicone Liner Brush de Real Techniques : comme leur nom l’indique, ils sont utilisés pour appliquer les eye-liner poudre, crème ou gel. Grâce à des poils très fermes et à leur forme longue et fine, ils permettent de dessiner une ligne parfaitement droite et précise.

Enfin, lorsque vous maquillez vos yeux, il est primordial de ne pas oubliez l’étape maquillage des sourcils ! En effet, ils vont structurer votre visage et agrandir votre regard. Avant toute chose, n’oubliez pas au préalable d’épiler vos sourcils pour leur donner une forme naturelle et enlever les poils disgracieux. Ensuite, dessinez vos sourcils. Pour cela, il existe des pinceaux à sourcils spécifiques à leur maquillage comme ce Pinceau Sourcils Duo Brush n°12 de Anastasia Beverly Hills. Ces pinceaux se présentent souvent avec deux embouts : un pinceau biseauté d’un coté et une brosse de l’autre. Utilisez d’abord le pinceau biseauté et une poudre à sourcils pour remplir et combler vos sourcils. Pour cela, prélevez un peu de matière puis appliquez-la à vos sourcils à l’aide de mouvement légers et rapides, dans le sens de la pousse des poils. Pour finir, utilisez la brosse pour domptez vos sourcils, en brossant vers le haut et vers l’extérieur ou pour estomper l’excédent de couleur de fard ou de crayon à travers le sourcil.

Les pinceaux pour maquiller vos lèvres

A priori, se maquiller les lèvres est l’étape la plus facile et la plus rapide de votre maquillage : un coup de rouge à lèvres et c’est fini. En vérité, ce n’est pas exactement ça. Si vous voulez obtenir de jolies lèvres avec une couleur qui dure, il faut se donner un peu plus de mal ! C’est pour cela qu’il est idéal d’appliquer votre rouge à lèvres, sous quelque forme qu’il soit, avec un pinceau pour les lèvres. Il permet d’être beaucoup plus précis  et d’étaler la matière de manière beaucoup plus homogène. et de délimiter le contour des lèvres. Utilisez-le d’abord pour délimiter le contour de vos lèvres puis appliquez votre rouge à lèvres de l’intérieur vers l’extérieur de la lèvre. Pour un fini parfait, la forme bombée du Pinceau Pro lèvre n°4 d’Avril Beauté lui permet de s’adapter facilement au contour des lèvres.

Nettoyer ses pinceaux


L’étape que l’on oublie souvent dans son maquillage est celle qui ne se voit pas de manière immédiate : le nettoyage de ses pinceaux. Cela peut vous paraître anodin, mais pourtant, les pinceaux peuvent devenir de véritables nids à bactéries ! Ils sont en contact direct et quotidien avec votre peau : ils récupèrent donc les bactéries qui y sont présentes et, sans nettoyage, viennent les redéposer sur votre peau propre à la prochaine utilisation. Si vous voulez éviter les désagréments que cela peut entraîner (obstruction des pores voire même acné) il faut donc vous obliger à nettoyer vos pinceaux ! L’idéal serait évidemment de le faire entre chaque utilisation. Cependant, lorsque vous utilisez des pinceaux quotidiennement, cela devient compliqué. Nous vous recommandons donc d’utiliser au quotidien une solution rapide : vaporisez un spray nettoyant sur votre pinceau puis frottez celui-ci délicatement contre un mouchoir en papier. Cela retirera les bactéries et les résidus de matière en surface des poils. Cette technique n’est évidemment pas suffisante sur le long terme et il est nécessaire de vous astreindre à vraiment nettoyer vos pinceaux au moins une fois par semaine. Pour cela, vous utilisez un peu de savon doux, de shampooing doux ou de nettoyant à pinceau comme le BlenderCleanser puis frottez votre pinceau sous l’eau tiède. Pour plus d’efficacité, vous pouvez utiliser un gant en silicone comme le Brush Cleaning Glove de Sigma Beauty sur lequel frotter votre pinceau pour mieux en retirer les particules de maquillage. Rincez abondamment pour retirer tout le savon ou le nettoyant. Enfin, faites sécher votre pinceau. L’idéal est d’utiliser un « brush guard », sorte de tube en gaze qui permet de faire sécher votre pinceau tête vers le bas en conservant sa forme. Cette technique est particulièrement recommandée pour les pinceaux en poils naturels. Sinon, vous pouvez simplement déposez votre pinceau à l’horizontal sur un meuble ou une table en laissant les poils dépasser du rebord.

Grâce à ces premiers conseils sur les pinceaux, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas les inclure dans votre routine makeup !
Burger Close chevron Bag Search User
FEELUNIQUE utilise des cookies pour améliorer votre expérience; ils nous aident à vous montrer du contenu et des annonces pertinents. En fermant cette case, vous acceptez notre utilisation des cookies .